What I learned from having a capsule wardrobe


One year (and a month ago), I decided I was going to build a capsule wardrobe. And I did.


I've never been a huge shopper yet, I would regularly buy new clothes and that lead me to own quite the massive closet. The more I shopped, the more I thought I needed new things and the more I wanted to buy and that is a) super frustrating b) a waste of money and c) not sustainable. Something had to be done.

The summer of 2017, I was sort of forced into not buying clothes by various unexpected expenses and that's when my relationship with fashion changed. I realized I didn't need most of what I was buying and I decided I was going to take this experience further by trying capsule closeting. I sorted my closet, kept the clothes I liked the most and picked around 40 items, including shoes, to mix and match for the next 3 months. The only garments I would buy would be the ones I actually need.

It worked. Sort of. When spring came, I had to face a major issue. The season started with polar blizzard and snow, then the weather quickly became tropical within a few weeks before finally reaching normal spring temperatures. And then there was summer, going back and forth between heat wave and autumn weather. In short, the weather in Belgium sucks and is nowhere near stable. That does not work too well when you want to wear a limited number of pieces, meaning a capsule wardrobe in the strict sense doesn't work for me. I had to add more. However, because I cleared my closet so much, I now have a capsule-ish wardrobe and I learned a lot from it.

First of all, it helped me define my style better. I have always preferred casual looks and keeping only what I like and actually wear confirmed that. I learned that I rarely need to dress up and that my favourite outfits are very Scandinavian inspired.

From there, I got creative with the clothes I own. I've said it many times already. Instead of hitting the stores all the time, I shopped my closet and learned how to wear one item many ways.

And when I did buy new clothes, I shopped better. I looked for quality over quantity, more versatility in everything I purchased and I only bought things I would keep for a long time. No more fast fashion.

And finally, I saved time. I don't spend hours trying to figure out what to wear anymore. Most of what I have can be paired and I also have those go-to combos for those lazier days.

All in all, I'm really glad I did it. Today, my wardrobe is much smaller than before and feels like a curated collection of clothes I truly like. Perhaps the biggest lesson I've learned is that style doesn't come from what you wear but from how you wear it.

---

Il y a un an (et et un mois), j'ai decidé d'adopter la capsule wardrobe. Et je m'y suis tenue.

Même si je n'ai jamais été une acheteuse compulsive, j'achetais tout de même régulièrement de nouveaux vêtements et je me suis vite retrouvée avec un dressing bien rempli . Plus j'achetais, plus je croyais avoir besoin de nouveaux habits et plus j'avais envie d'en acheter et ça c'est 1) super frustrant, 2) de l'argent jeté par les fenêtres et c) pas super écologique. Il fallait faire quelque chose.

Pendant l'été 2017, j'ai comme qui dirait été obligée de ne plus acheter de vêtements à cause de quelques dépenses surprise. C'est la que ma relation avec la mode à changé. Je me suis rendu compte que je n'avais pas besoin de la majeure partie de ce que j'achetais et j'ai décidé de pousser l'expérience un peu plus loin en tentant la capsule. J'ai trié mon dressing, gardé les vêtements que j'aimais le plus et choisi les 40 pièces que j'allais porter les 3 prochains mois. Les seuls vêtements que j'achèterais seraient ceux dont j'avais réellement besoin.

Ca a marché. En quelque sorte. Quand le printemps est arrivé, j'ai eu un petit problème. En début de saison, il a fait un froid polaire avec plein de neige, puis on est vite passé à des chaleurs tropicales en l'espace de quelques semaines avant d'avoir une météo de printemps normale. Ensuite il y a eu l'été qui alternait entre canicule et temps automnal. Bref, la météo en Belgique est dégeu et instable. Ca ne fonctionne pas super bien si on veut ne porter qu'un nombre limité de pièces. Ca veut donc dire qu'une capsule wardrobe au sens strict du terme ne me convient pas. J'ai du élargir mais quoiqu'il en soit, vu que j'ai fait un gros tri dans mes placards, j'ai une garde robe dans l'esprit capsule et ça m'a appris beaucoup de choses.

Tout d'abord, ça m'a aidé à mieux définir mon style. J'ai toujours préféré les looks décontractés et ne garder que ce que j'aime et porte réellement a permis de le confirmer. J'ai aussi pu constater que je ne portais des tenues habillées que très rarement et que mes looks preferés étaient d'inspiration très scandinave.

De là, j'ai dû être creative avec les vêtements que je possédais déjà. Je l'ai dit de nombreuses fois, au lieu d'aller faire du shopping, je faisais un petit tour dans mon dressing et j'ai appris à porter chaque pièce de différentes manières.

Et quand j'achetais de nouvelles choses, j'achetais mieux. Je recherchais la qualité plutôt que la quantité, des pièces plus versatiles et que j'allais garder longtemps. Terminé la mode éphémère.

Et enfin, j'ai gagné du temps. Je ne passe plus des heures à chercher quoi mettre. Presque tout ce que j'ai peut être assorti et j'ai aussi des combos tout prêts pour les jours de grande flemme.

En somme, je suis heureuse d'avoir tenté l'aventure. Aujourd'hui mon dressing est bien plus petit qu'avant et donne cette impression de vêtements soigneusement choisis que j'aime vraiment. Ma plus grande leçon a sans doute été que le style ne vient pas de ce que l'on porte mais de comment on le porte.


Blazer: Naf Naf (old)
T-shirt: Organic Basics
Skirt: Zara (old)
Sneakers: Veja










Comments

  1. Very nice

    FOLLOW my Blog!!! Maybe we can follow each other!!!
    www.rimanerenellamemoria.de

    ReplyDelete

Post a Comment